Accompagner un proche

5 conseils pour accompagner un proche 

Décider d’accompagner un proche dans un établissement médicalisé est une décision particulièrement difficile. Se préparer et s’informer permet d’aborder cette transition de la manière la plus sereine.

1. Parler avec lui

Dialoguer en amont avec votre proche tant qu’il est en mesure de le faire vous permettra de progresser ensemble vers une décision partagée.

  • Evaluer avec lui ses besoins, ce qu’il est en mesure de faire seul ou assisté, à quelle fréquence, avec quels accompagnants ,votre assistance ou celle d’une aide à domicile.
  • Ouvrir la discussion, partager cette réflexion avec d’autres proches  pour éviter par la suite malentendus ou conflits.
  • Proposer de faire un point avec le médecin généraliste ou des professionnels de santé proches pour mesurer les raisons médicales d’une entrée en établissement
  • Rester ouvert à toutes les options, l’accueil dans un établissement pour un séjour temporaire peut également constituer une option.

En savoir plus

Dans chacun de nos établissements, un médecin coordonnateur peut évaluer le niveau de dépendance de votre proche au moyen des GIR (Groupes ISO-Ressources). Ces catégories permettent de classer les personnes en fonction des différents stades de perte d’autonomie physique et psychique sur une échelle qui va du GIR 6 (le plus autonome) au GIR 1 (le plus dépendant).

En savoir plus sur nos courts séjours

2. Choisir son établissement

  • Définir avec votre proche ses attentes en termes de cadre de vie, de prise en charge médicale, de proximité avec vous, d’impact sur son budget.
  • Analyser ses besoins et planifier un programme de visites.
  • Visiter les établissements sélectionnés avec votre proche en vous aidant avec « les 100 questions » remises par Colisée
  • Lister les questions à se poser avant de prendre une décision.
  • Prendre le temps d’étudier les offres des différents établissements.
  • Etre attentif à la qualité de l’accueil et à l’encadrement.
  • Comprendre que ce nouveau cadre sera déterminant pour le bien-être  de votre proche, mais aussi pour le vôtre.

En savoir plus sur « les 100 questions »
En savoir plus sur les aides financières

3. Préparer son entrée

L’équipe de la résidence  choisie vous fournira, ainsi qu’à votre proche, toutes les informations indispensables à une bonne intégration.

Accédez à tous les documents disponibles :
Règlement de fonctionnement
Livret d’accueil
La charte d’engagement de COLISEE
La charte des droits de la personne accueillie

  • Choisir avec votre proche ce dont il voudra s’entourer pour son séjour : meubles, trousseau…
  • Rencontrer vos futurs interlocuteurs au sein de la résidence : soins, animations, administratif.
  • Définir qui sera, au sein de la famille, l’interlocuteur privilégié de la résidence.
  • Créer des repères pour votre proche, particulièrement dans sa chambre
  • Après quelques semaines, faire un point avec l’équipe sur son intégration.

4. L’accompagner durant son séjour

  • Vous impliquer dans le bien-être de votre proche au sein de la résidence sans vous substituer aux professionnels de santé.
  • Les informer de ses habitudes ou de ses rituels pour leur permettre de dresser avec vous son propre PAP.
  • Organiser des rendez-vous avec le Directeur de l’établissement ou le médecin coordonnateur pour vous assurer que l’accueil de votre proche est adapté à sa situation.

5. Rester à ses côtés

  • Vous adapter à la maladie de votre proche. En présence d’états stationnaires ou dégénératifs, il faut parfois accepter de ne pas pouvoir en faire davantage.
  • L’informer de vos visites et le prévenir si vous devez annuler
  • Vous assurer qu’il est informé des activités et des animations, l’inciter à participer.
  • Partager avec lui des moments de convivialité, profiter des espaces que chaque résidence met à votre disposition
  • Vous même pouvez avoir besoin de soutien. Ne pas hésiter à en parler avec le Directeur de la résidence