28 mai 2019 - Newsletter

94 / 100

Si le Gouvernement actuel a fait de l’égalité femmes – hommes une grande cause nationale quinquennale, Colisée en a fait une priorité quotidienne depuis de nombreuses années. Résultat : le groupe affiche un score de 94 / 100 sur l’index de l’égalité femmes – hommes.

Depuis le début de l’année, les entreprises d’au moins 50 salariés sont tenues de calculer et de publier cet « index femmes-hommes », évalué à partir de 5 indicateurs : l’écart de rémunération femmes-hommes ; l’écart de répartition des augmentations individuelles ; l’écart de répartition des promotions ; le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité et le nombre de personnes du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations. Et pour les entreprises qui obtiennent moins de 75 points, elles ont 3 ans maximum pour mettre en œuvre des mesures correctives.

Cet objectif de 75 points, Colisée l’a atteint et largement dépassé grâce à une politique Ressources Humaines qui promeut la diversité et l’équité de traitement de ses collaborateurs sur le plan du recrutement, de l’évolution de carrière, et de la rémunération, et ce indépendamment de leur genre et à tous les niveaux de l’organisation. 94/100 est donc un score bien plus qu’honorable, résultat de nombreux efforts. Mais ne nous arrêtons pas là ! Les indicateurs analysés nous permettent aujourd’hui d’identifier de nouveaux leviers sur lesquels nous pouvons encore agir pour faire progresser l’égalité entre les hommes et les femmes et nous rapprocher d’un index de 100/100… Rien d’impossible quand on regarde ONELA, qui affiche dès cette année un score de 99/100 !

Cette politique égalitaire s’inscrit naturellement dans l’esprit CORE de Colisée, qui place au cœur de son fonctionnement la Cohésion d’équipe, l’Ouverture d’Esprit, le Respect de l’autre et l’Engagement. Trois valeurs fortes qui alimentent la politique RH du groupe et plus globalement sa politique RSE, plus fondamentale que jamais dans la poursuite de nos engagements envers nos salariés, notre environnement et bien évidemment les bénéficiaires de nos services.

On retrouvera d’ailleurs cette question de la Responsabilité Sociale des Entreprises le 6 juin prochain, au Congrès du Synerpa, qui propose une séquence pour comprendre avec plusieurs acteurs de terrain comment les entreprises font face et tirent profit des nombreuses réformes en cours pour maintenir leurs engagements envers leurs collaborateurs. La RSE a donc pris une place légitime dans cet évènement… tout comme les Ressources Humaines. Ratios de soignants, plan métiers, formations, management, QVT, fidélisation des personnels et mixité des générations : les questions sociales seront omniprésentes durant ces deux jours de débats et de conférences. Et ce n’est, évidemment pas un hasard. Aujourd’hui encore plus qu’hier prenons soin de nos équipes pour toujours mieux prendre soin de nos résidents.