27 novembre 2018 - Newsletter

Évaluer oui… mais en toute objectivité !

Il y a quelques semaines, les reportages télévisés consacrés aux Ehpad suscitaient un vif émoi dans l’opinion publique. On pouvait voir dans ces émissions des séquences aussi choquantes qu’inacceptables concernant le traitement de certains résidents. Le problème est que ces reportages ont érigé des cas isolés – mais malheureusement vrais – en généralité. Un raccourci qui entache une fois de plus la réputation de nos établissements, tout en mettant à mal les liens de confiance que nous nous efforçons de construire avec les résidents et leurs familles.

Ce n’est pas nouveau, le constat sur la qualité d’accompagnement en Ehpad est extrêmement sévère. Or, il ne repose sur aucune forme d’objectivation. La concertation nationale « Grand âge et autonomie », lancée le 1er octobre dernier en vue de préparer la loi dépendance de 2019, constitue à cet égard une opportunité. Cette dernière doit dans sa réflexion apporter des éléments d’objectivation de la qualité et le groupe Colisée y veillera.

En attendant, pourquoi ne pas déjà s’appuyer sur l’existant ? À commencer par les évaluations externes, dont la diffusion doit permettre à chacun de se faire sa propre idée d’un établissement et de la qualité de ce qu’il propose. Certes, tout n’a pas été parfait d’un point de vue méthodologique, et l’absorption de l’Anesm par la HAS est censée corriger le tir. D’ailleurs, à ce sujet, le rapport de la députée Annie Vidal (LREM) sur l’évolution de la démarche qualité en Ehpad préconise de « renforcer les compétences des évaluateurs habilités en chargeant la Haute autorité de définir des critères préalables à leur habilitation » et de les former à l’application du futur référentiel national unique.

Une HAS qui devra également réaliser, à la demande de la Ministre, une enquête annuelle de satisfaction nationale auprès des résidents et de leur famille. Et c’est une très bonne chose ! En l’espace de deux décennies, notre secteur a mis en place divers outils et réglementations fixant régulièrement des objectifs à des établissements toujours plus qualitatifs et des personnels toujours mieux formés. Cette promesse d’enquête, nous la tenons depuis plusieurs années en recueillant vos avis via My Colisée, notre réseau social dédié aux interactions entre les résidents, leurs aidants et les professionnels. Car chez Colisée, nous sommes persuadés que la collaboration entre les parties prenantes est la condition sine qua non pour permettre aux Ehpad d’être évalués… en toute objectivité.