Nos réponses...

... à vos questions

Comment sont établis les tarifs en résidence ?

Le tarif est établi à partir de 3 variables

Tarif hébergement

Recouvre l’intégralité des prestations d’hôtellerie, de restauration, d’entretien, d’animation et d’administration générale.

Aides disponibles

Sur ce tarif, la personne peut bénéficier des aides sociales à l’hébergement ou au logement

Pour les APL et ALS : plus d’informations sur le site de la CAF.

Pour l’aide sociale à l’hébergement : plus d’informations sur le site du Conseil Général du département de résident de la personne avant son entrée en résidence.

Tarif dépendance

Correspond aux prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes de tous les jours. Il est calculé selon le degré de dépendance de la personne âgée (voir grille AGGIR).

Aides disponibles

Sur ce tarif, la personne peut bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Plus d’informations sur le site Internet du Conseil Général du département de résident de la personne avant son entrée en résidence.

Tarif soins

Intègre la totalité des dépenses de fonctionnement de l’établissement relatives aux soins. Ces dépenses sont prises en charge par l’Assurance maladie qui verse directement les sommes dues à la résidence. Le résident ne règle donc que les consultations qui ne sont pas inclues dans ce tarif. Les modalités de remboursement sont les mêmes que s’il vivait à son domicile.

Aides supplémentaires disponibles

  • La réduction d’impôt : les résidents peuvent déduire de leur impôt sur le revenu les frais liés à la dépendance et à l’hébergement. Les dépenses de soin sont exclues de la base de la réduction d’impôt. Toute personne dépendant du foyer fiscal qui supporte ces dépenses peut bénéficier de cette réduction. Cette réduction s’élève à 25% des sommes payées, plafonnées à 10 000€ par an et par personne hébergée. Plus d’infos sur http://www.impots.gouv.fr

  • Les autres financeurs potentiels : les caisses de retraites (CNAV, MSA, RSI) ou les Caisses Régionales d’Assurance Maladie. Il convient de les contacter pour leur faire part de votre situation.