3 juillet 2019 - Newsletter

Gagner la bataille de l’image juste

S’il est une actualité sectorielle inacceptable et persistante depuis deux ans, c’est bien le dénigrement systématique des EHPAD. Inutile de remuer le couteau dans la plaie, tout le monde a en tête les reportages aussi partiels que partiaux, les demi et les contre-vérités assénées par voie de presse – tous médias confondus – contre notre secteur.

Sur le fond, bien sûr, il faut à la fois mieux objectiver la qualité de nos établissements et services, et la faire progresser, mais nous ne pouvons décemment pas laisser notre image se dégrader ainsi. Et pour cela, il faut frapper fort, ensemble et de façon durable. C’est précisément ce qui a été annoncé lors du 19ème congrès du Synerpa les 6 et 7 juin dernier, avec le lancement d’une grande campagne d’image et de communication sur les maisons de retraite.

Une campagne de trois ans minimum, articulée autour de trois axes. Premièrement, un programme destiné au grand public, sous la forme d’une mini-série documentaire qui a vocation à être diffusée sur les grandes chaines nationales, pour raconter des histoires vraies, physiquement incarnées, où se croisent ceux qui vivent et ceux qui travaillent dans un établissement du grand âge.

Un deuxième axe consistera à mettre en place d’une plateforme web, véritable « cœur battant du dispositif ». Elle délivrera au grand public, ainsi qu’aux journalistes et institutionnels, un autre message, factuel, pédagogique et positif, au-delà des lieux communs et des bons sentiments. Pour compléter le tout, un baromètre permettra de suivre l’évolution de l’image et d’évaluer l’efficacité de la communication ainsi déployée.

Pour que cette campagne porte ses fruits, il faudra évidement l’implication et l’expertise de tous. L’agence Havas amènera son professionnalisme de communicant, tandis que tous les adhérents du Synerpa, l’ensemble des directeurs d’établissement et leurs équipes, pleinement associés à la démarche, seront les mieux placés pour véhiculer la véritable image de leur établissement auprès des familles et des partenaires, sur leurs territoires et dans leurs communes. Pour financer le tout, les adhérents du SYNERPA, commerciaux comme associatifs verseront une contribution volontaire « communication » chaque année pendant trois ans.

Une initiative qui arrive dans le même timing que celle du Premier ministre qui vient de confier à la députée Audrey Dufeu-Schubert une mission pour « améliorer la place et l’image des personnes âgées dans la société », signe qu’il s’agit, non pas d’un sujet propre à une branche, mais bien d’une question d’intérêt général.

Parce que nous sommes fiers de notre entreprise et de nos équipes, parce que nous assumons notre réalité quotidienne avec ses moments de joie, mais aussi de détresse, parce que nous sommes conscients des progrès accomplis et de tout le chemin à parcourir, nous nous associerons à cette démarche de communication.

Il s’agit d’aider à réconcilier la population française avec nos entreprises et de valoriser les métiers du grand-âge, c’est notre responsabilité collective !